A propos de nous

"Dans un grain de blé, j'ai découvert tout l'univers. Dans mon four, j'ai mis à cuire des montagnes et des rivières." Haïku

Lien vers les photos

Je n'ai pas toujours été boulanger...
Après 30 ans de travail comme cadre commercial dans un centre de recherche à Grenoble, j'ai décidé à la cinquantaine de faire un bilan de compétences, une pause pour faire le point sur mes expériences professionnelles et sur ce que je souhaitais vivre pour les 15 années  à venir.
Le métier de boulanger s'est imposé à l'issue de ce bilan, sans doute parce que j'avais besoin d'une activité plus manuelle et physique, en relation avec la matière. J'aime être en lien avec les autres, et ce métier favorise la rencontre.
J'ai toujours fait du pain, notamment dans le vieux four banal du lieu que nous habitions auparavant.

Après quelques stages qui m'ont permis la validation de ce choix, avec le soutien de ma femme et de nombreux amis, je me suis lancé dans une formation d'un an en alternance chez un compagnon pâtissier boulanger, et dès l'obtention du CAP, j'ai cherché où exercer ma nouvelle activité.

Le hasard, l'intuition, et surtout beaucoup de chance et de bonheur nous ont conduit à Chichilianne dans le Trièves, au pied du Mont Aiguille, pour y créer l'Eco-Pain.

Dès le début, nous avons voulu avec Cécile ma femme que ce lieu soit ouvert et accueillant. Chaleur du four et chaleur humaine s'y côtoient au quotidien.  Pour cela, nous souhaitons rester à dimension humaine, commerce de proximité en priorité. Nous avons choisi de favoriser le partenariat avec des agriculteurs et producteurs locaux et bio, pour demander à terme la certification AB pour l'ensemble de la boulangerie, ce qui est en cours depuis avril 2016.

Cette aventure est une histoire de passion pour un métier, pour un village et un territoire. C'est une histoire qui a du sens : le pain que je fabrique participe à la nourriture des villageois, des habitants du secteur et des randonneurs,  je reçois beaucoup en échange par les conversations animées, les rencontres et les horizons divers apportés par les clients fidèles ou de passage.
Savez-vous pourquoi j'accepte les contraintes de ce travail : effort physique soutenu, temps de travail prolongé et en décalage avec le rythme social ordinaire ? C'est parce que ce métier là est très créatif, en contact avec des matières nobles, et comme j'ai choisi d'avoir un laboratoire ouvert sur la boutique, je suis en contact direct avec les personnes qui viennent acheter leur pain ou mes spécialités sucrées et salées.

Cette passion pour la boulange vient surtout de la magie qui s'opère à chaque fois que je combine les quelques produits simples que sont la farine, l'eau et le sel. Je créée des pains et des gourmandises qui sont autant de formes, d'arômes, de couleurs et de saveurs.
Je découvre encore chaque jour toutes les sensations que peuvent procurer de beaux pains : le moelleux du toucher, les odeurs épicées dues aux farines biologiques et à l'action du levain, le goût légèrement acidulé et la texture en bouche, le "chant" du pain qui sort du four en craquant, les couleurs moirées de la croûte après une heure de cuisson...
Le plaisir est sans cesse renouvelé, et j'aime le partager avec chacun !
Vu l'investissement en temps, en effort physique, les horaires décalés, c'est une belle récompense



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire